Akamai Diversity
Home > Media Delivery

Recently in Media Delivery Category

La consommation de vidéos en ligne est en pleine expansion. Ainsi, elle est en passe de devenir un élément perturbateur de poids pour l'ensemble du secteur audiovisuel, notamment la télévision. À mesure qu'elle assoit son omniprésence, elle renforce les exigences des consommateurs en termes de qualité, d'interactivité et de personnalisation. Les clés d'une expérience vidéo en ligne réussie sont de deux ordres : la  fiabilité de la lecture et la qualité de l'image. Bien maîtrisées, ces deux composantes sont à même de satisfaire les utilisateurs. Alors, comment mesurer leur efficacité ?

Que ce soit dans le cadre d'une formation, pour le travail ou notre plaisir personnel, nous attendons aujourd'hui des contenus vidéo de qualité. Et ce, indépendamment du terminal que nous utilisons pour les visionner ou de notre mode de connexion. Chez Akamai, nous avons identifié 10 grands facteurs, qui vous permettront d'élaborer une stratégie de diffusion efficace.

Le secteur des médias traverse une période de profondes mutations, initiées par les technologies et les comportements des utilisateurs. La multiplication des supports de diffusion et la possibilité de visualiser des programmes sur différents terminaux changent la donne. Les utilisateurs nomades veulent désormais pouvoir consulter leurs contenus vidéo partout et à n'importe quel moment. Les services de contournement OTT (Over-The-Top content), qui consistent à délivrer des contenus audiovisuels via le Web, sont donc en plein boom et présentent de nombreux défis. Charge aux diffuseurs de les relever !

Pour les entreprises du secteur multimédia et du divertissement, l'explosion des contenus multimédias en ligne crée de nouvelles opportunités de fidéliser leurs clients et d'accroître leur chiffre d'affaires. Encore faut-il qu'elles comprennent en quoi la qualité des performances vidéo est un facteur d'engagement : quels types de problèmes poussent les internautes à abandonner leur visionnage ? Sur quelle durée peuvent-ils avoir des effets négatifs ? Et, surtout, comment les éviter ? Faisons le point.

Akamai a enregistré un nouveau record de trafic pour un événement sportif retransmis en direct sur sa plate-forme, le week-end dernier, lors de la finale Portugal-France du Championnat d'Europe de football 2016. Le pic à 7,3 Tbit/s, atteint durant la période de prolongations, a éclipsé le précédent record établi dans cette catégorie, soit 7 Tbit/s à l'occasion de la demi-finale de la Coupe du Monde 2014 opposant l'Argentine aux Pays-Bas. À noter que le match de Championnat a également généré un pic de plus de 3,3 millions de flux simultanés.

Le 15 juin dernier, en annonçant sur le salon WWDC (Worldwide Developers Conference) étoffer son protocole HLS par la prise en charge du format MP4 fragmenté (fMP4), Apple a franchi une étape significative dans la simplification du streaming vidéo en ligne. Le format fMP4 est lié au tout nouveau CMAF (Common Media Application Format) et, en se proposant de le gérer, Apple rapproche encore un peu plus le marché de l'adoption d'un format unique par les distributeurs OTT, exploitable de surcroît sur la totalité des équipements électroniques grand public. L'objectif ultime consiste à simplifier la diffusion vidéo en ligne.