Akamai Diversity
Home > Institutions financières : faîtes de vos « bots » des alliés

Institutions financières : faîtes de vos « bots » des alliés

Les bots dits « d'agrégation » dans le secteur financier compilent des informations provenant de différentes sources : cartes de crédit, comptes bancaires ou d'investissement... Populaires et destinés à aider les utilisateurs à mieux gérer leur argent, en réduisant le travail fastidieux de collecte, puis de saisie manuelle des données, ils peuvent néanmoins se révéler néfastes pour les institutions financières.  

« Bot » une relation compliquée

Pouvant représenter 40 à 60% du trafic total du site Web de la plupart des institutions financières, les bots peuvent nuire aux performances de leurs sites et applications, en raison de la concentration d'utilisateurs se connectant simultanément. Or, aujourd'hui, les clients de services financiers s'attendent à ce que toutes leurs expériences numériques soient performantes et rapides. Leur tolérance en terme de délai de chargement est donc très limitée.

De plus, les bots jouent un rôle majeur dans l'acquisition de nouveaux clients, puisque la plupart des renseignements et des souscriptions à des produits financiers passe désormais via un canal numérique. Ainsi, les moteurs de recherche créent des bots pour explorer les sites Web et récolter des informations sur leur contenu. Cela leur permet notamment de définir l'ordre d'affichage des plus performants : un site plus long à s'afficher sera plus bas au classement dans les résultats.

 Malheureusement le trafic issu des bots vient polluer les données marketing, sur lesquelles reposent des décisions tactiques de première importance, en les faussant ou en déformant la véritable nature des clients. Enfin, les bots peuvent être utilisés par la concurrence pour extraire des données d'un site et s'arroger ainsi un avantage concurrentiel. Pour toutes ces raisons, nombre d'institutions financières souhaitent aujourd'hui mieux contrôler leur volume, mais aussi être en mesure de distinguer le trafic des internautes de celui des bots, réduire les risques associés et garantir la fiabilité de leurs propriétés numériques.

Avec Bot Manager d'AKAMAI, réconciliez-vous avec vos bots

Le blocage des bots néfastes n'est qu'une solution temporaire, qui peut s'avérer inefficace sur le long terme, car ils finiront par revenir, toujours plus intelligents et plus rapides.

Akamai a donc créé une alternative aux solutions proposées aujourd'hui : Bot Manager. Cette solution permet aux institutions financières d'identifier, de classer et de gérer les bots (utiles comme néfastes). Une gamme d'actions permet, une fois qu'ils sont répertoriés, de les mesurer, de les analyser et d'afficher les activités rattachées pour mettre en lumière les problèmes posés par ces derniers. Par ailleurs, Bot Manager peut aider les entreprises à gérer leurs propres données marketing internes, en distinguant les requêtes générées par des bots de celles émanant des clients, améliorant ainsi la prise de décision.

Laisser un commentaire