Akamai Diversity
Home > Mobile Experience > « Priorité au mobile » : innovation et performances

« Priorité au mobile » : innovation et performances

Dernièrement la « priorité au mobile » est devenue le maître mot dès qu'il s'agit de développer et diffuser des applications et des sites Web. Bien que ce ne soit pas un concept nouveau, force est de constater qu'en Europe le trafic sur mobile a rattrapé, voire dépassé, le trafic sur desktop ou portable.

Toutefois si l'on examine le cas du e-commerce, on remarque qu'en dépit de la popularité des dispositifs mobiles pour se renseigner et comparer des produits, les utilisateurs continuent de finaliser leurs achats sur leur ordinateur ou portable (cf l'enquête récente sur les Tendances en matière d'achat en ligne en Europe).

 Car proposer une expérience utilisateur optimale sur les sites Web et les applications mobile comporte de nombreux défis, allant de la réduction des temps de chargement et d'affichage à la simplification de la navigation. Les entreprises qui opèrent en ligne doivent garantir une expérience optimale à leurs clients indépendamment de l'appareil et de la connectivité réseau qu'ils utilisent car de plus en plus d'utilisateurs découvrent un nouveau service ou produit par le biais de leur mobile. Les entreprises disposent donc d'une seule occasion pour faire bonne impression sur les clients pour les fidéliser, et cela passe par une expérience mobile optimale.

 Accorder la priorité au mobile en matière de performances et d'expérience est incontournable et constitue un véritable changement pour les entreprises qui jusqu'à maintenant ont surtout cherché à améliorer les performances sur les navigateurs desktop. L'explosion du mobile et la mondialisation du marché conduisent désormais ces entreprises à fournir le même niveau de performances Web à leurs utilisateurs accédant à leurs services par le biais d'applications et de navigateurs pour mobile.

 Pour relever ces défis et optimiser les performances mobiles sur toutes les plates-formes (Web, applications, accès cellulaire), Akamai pousse l'innovation encore plus loin avec la dernière version de sa solution Akamai Ion. Cette nouvelle version intègre de nombreuses évolutions : optimisation des performances mobiles, éviter les goulets d'étranglement des contenus tiers, prise en charge des protocoles les plus récents et des dernières technologies Web, ainsi que la simplicité d'utilisation. Ces innovations permettent aux entreprises de mieux répondre aux problématiques liées au mobile et d'offrir aux utilisateurs des expériences Web et mobiles de qualité.

De quelles améliorations est-il question ?

Pour permettre aux navigateurs mobiles d'afficher au plus tôt, Akamai présente des fonctionnalités CSS qui réduisent le temps d'affichage, en particulier pour les utilisateurs accédant à des sites mobile via des connexions cellulaires.

 La première de ces fonctionnalités, Edge-CSS, place les fichiers CSS en haut de la page pendant le téléchargement de celle-ci, et commence à charger les fichiers en question dès que possible, afin que le navigateur puisse afficher le contenu au plus tôt.

 Critical-CSS permet d'accélérer l'affichage des pages et d'optimiser les performances Web vues par les internautes, en analysant aussi bien la page que la fenêtre d'affichage de l'appareil de l'utilisateur final, puis en identifiant et en traitant de façon prioritaire les fichiers CSS requis pour afficher la section visible de cette page.

 Le contenu tiers constitue l'une des principales sources de problèmes de performances sur les applications mobiles et Web. Pour en réduire l'impact, une nouvelle fonction de pré-connexion a été déployée afin d'éviter que des URL tierces intégrées n'entravent les performances des pages Web. Elle étend la portée du pré-chargement DNS en établissant des connexions avec des hôtes tiers intégrés avant que le navigateur ne sollicite ces connexions.

 La capacité à tirer parti des derniers protocoles et des dernières normes constitue un aspect essentiel de toute application Web, qu'elle soit native ou basée sur un navigateur. Le protocole HTTP/2, mis en œuvre en tant que nouvelle norme Web en mai 2015, est la première nouvelle version du principal protocole Web à avoir vu le jour en plus de 10 ans. C'est également la consécration de plus de trois années de développement sur le secteur, au cours desquelles Akamai a joué un rôle déterminant. HTTP/2 apporte des innovations dans des domaines comme le multiplexage et la concurrence, les dépendances de flux, la compression et la transmission par le serveur, qui peuvent aider les entreprises à offrir une meilleure expérience, en particulier aux utilisateurs mobiles et sur un réseau cellulaire disposant d'une bande passante réduite.

 Akamai a été le premier fournisseur de réseau de diffusion de contenu (CDN) à avoir rendu sa plate-forme compatible avec le protocole HTTP/2 et les les clients constatent d'ores et déjà certains des avantages. (Nespresso et Concur partagent leur expérience de l'activation du HTTP/2)

 Qu'advient-il lorsque l'accès de l'utilisateur final se fait depuis un ancien navigateur non HTTP/2 ? Avec la dernière version d'Ion, Akamai propose une optimisation frontale (FEO) adaptée au HTTP/2, qui applique les optimisations de performances côté client en fonction du protocole pris en charge par le navigateur spécifique. Il s'agit d'une fonction extrêmement pratique qui garantira automatiquement à tous les utilisateurs des performances optimales, que leur navigateur prenne en charge le protocole HTTP/2 ou HTTP/1.x.

 Une application Web est un environnement complexe, au sein duquel les protocoles, le langage JavaScript, les fichiers CSS, les images, les navigateurs et d'autres ressources collaborent pour offrir aux utilisateurs une expérience optimale. Les enjeux inhérents à l'immédiateté des performances, indépendamment de l'appareil, du réseau et du lieu, exigent une innovation permanente, à plus forte raison pour les appareils mobiles. Et ce n'est que le début...

Laisser un commentaire