Akamai Diversity
Home > Media Delivery > Finale Portugal-France 2016 :  la plate-forme d'Akamai affiche un trafic record pour un événement sportif live

Finale Portugal-France 2016 :  la plate-forme d'Akamai affiche un trafic record pour un événement sportif live

Akamai a enregistré un nouveau record de trafic pour un événement sportif retransmis en direct sur sa plate-forme, le week-end dernier, lors de la finale Portugal-France du Championnat d'Europe de football 2016. Le pic à 7,3 Tbit/s, atteint durant la période de prolongations, a éclipsé le précédent record établi dans cette catégorie, soit 7 Tbit/s à l'occasion de la demi-finale de la Coupe du Monde 2014 opposant l'Argentine aux Pays-Bas. À noter que le match de Championnat a également généré un pic de plus de 3,3 millions de flux simultanés.

Akamai a collaboré avec plus de 35 diffuseurs internationaux, détenteurs des droits de retransmission de l'évènement, afin de les aider à couvrir, en streaming et en direct, ce Championnat un mois durant. Akamai a ainsi bénéficié d'une visibilité sans égale sur l'ensemble du trafic transitant via l'Akamai Intelligent Platform. Voici les cinq matchs qui ont généré, d'après les observations d'Akamai, les volumes de trafic les plus conséquents :

  1. 1.     Portugal-France (7,3 Tbit/s ; 3,3 millions de flux simultanés)
  2. Allemagne-Italie (6 Tbit/s ; 2,7 millions de flux simultanés)
  3. Allemagne-France (5,9 Tbit/ ; 2,6 millions de flux simultanés)
  4. Angleterre-Islande (5,3 Tbit/s ; 2,4 millions de flux simultanés)
  5. Italie-Espagne (5,3 Tbit/s ; 2,3 millions de flux simultanés)

Si le téléviseur reste le grand favori pour la retransmission d'événements live majeurs tel que le Championnat d'Europe de football 2016, les données démontrent que le grand public regarde de plus en plus la télévision sur Internet, et qu'il fait preuve d'exigences croissantes. La diffusion d'événements de cette ampleur en streaming sur Internet, offrant la qualité de visionnage escomptée, conduit les diffuseurs à anticiper de longs mois à l'avance.

C'est assurément ce qui s'est produit pour les jeux programmés le mois prochain au Brésil, pour lesquels Akamai épaule plus d'une cinquantaine de diffuseurs à travers le monde. Dans certains cas, les préparatifs ont débuté il y a plus d'un an. Akamai partagera ses observations et mesures analogues au mois d'août, durant ce qui devrait être l'une des retransmissions sportives en direct les plus regardées sur Internet.

Akamai a dédié un microsite pour accéder aux faits marquants des matchs et aux grandes tendances de ce Championnat d'Europe de football 2016.

Laisser un commentaire